Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

Corniche Kennedy

Un roman sur les hauteurs de la corniche de Marseille

Un roman sur les hauteurs de la corniche de Marseille

Aujourd’hui je vais évoquer Corniche Kennedy roman méditerranéen et solaire de Maylis de Kerangal. Ce texte a paru en 2008 avec un certain succès et a été adapté au cinéma.

Même si ce n’est jamais explicitement dit l’action se déroule dans les environs maritimes de Marseille. Le temps est ensoleillé en cette fin d’été les gamins narguent la police ; ils ont pris possession de la Corniche Kennedy qui surplombe la mer et les calanques. Depuis un promontoire vertigineux les jeunes se jettent à l’eau et plongent. Ils chahutent, se poussent, se bousculent et se frôlent, crient et rigolent. Ils sont insouciants, bronzés, complexés et délurés. Ils sont toute une bande, regroupés par affinité. A l’adolescence les rapports entre garçons et filles sont empreints de timidité, de séduction, de provocation et de fougue. La drague plus ou moins subtile est omniprésente comme les défis et les challenges du haut de la falaise. Le narrateur décrit ainsi les lieux : « la plate-forme – ils disent la Plate – est une portion de territoire longue de trente mètres environ, large de huit, un amalgame de grosses pierres concassées au bulldozer, assemblées en plan et cimentées d’une pâte crayeuse, grossière, friable. Elle est orange violine ou jaune-gris selon les heures et les saisons, mate aux extrémités du jour, rissolée à midi comme une assiette de nems, brûle alors la plante des pieds, et conserve la chaleur si bien que c’est délice le soir venu de s’y allonger sur le ventre, la peau nue, la joue posée à même la roche doucement cabossée. » Les gamins, les minots qui occupent les environs de la corniche sont sous le regard de Sylvestre Opéra, flic diabétique muté sur place depuis quelque temps, lui qui est originaire du nord de la France. Il sympathise de loin avec cette bande qui lui donne du fil à retordre par manque de respect en le narguant souvent. Un peu désabusé il a du mal à tenir les engagements du maire, il a une certaine tendresse pour ces jeunes un peu désœuvrés qui se divertissent en plongeant et en se conduisant comme des sauvageons immatures. Quelques dérapages, les trafics et les deals illégaux sont à l’orée de ces jeunes. Dans l’eau un sac plein de résine de cannabis attise les convoitises et pousse certains à franchir les limites en prenant trop de risque et en se mettant en danger.

Corniche Kennedy est un roman rythmé au style vif. Une certaine sensualité se dégage de l’écriture en harmonie avec le thème principal de l’histoire. Ce portrait d’une jeunesse effrontée aux comportements ordaliques est enthousiasmant.

Voilà, je vous ai donc parlé de Corniche Kennedy Maylis de Kerangal paru aux éditions Folio.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article