Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

Clara lit Proust

Un roman autour de la découverte de l'oeuvre de Marcel Proust

Un roman autour de la découverte de l'oeuvre de Marcel Proust

Aujourd’hui je vais évoquer Clara lit Proust roman attendrissant de Stéphane Carlier. Il est notamment l’auteur de L’enterrement de Serge, texte désopilant. Ce qui relie ces deux histoires est la région où se situe l’action.

L’intrigue de Clara lit Proust se déroule dans une petite ville de Saône-et-Loire où est implanté un salon de coiffure appelé Cindy coiffure. Mme Jacqueline Habib en est la patronne, elle fait face à la concurrence d’établissements situés dans les centres commerciaux voisins. Sa boutique vivote tant bien que mal. Sous sa houlette ses employées et Patrick qui vient donner un coup de main (et de ciseau) le samedi se partagent les coupes, les teintures et les brushings. Parmi les coiffeuses, Clara est une jeune fille d’une vingtaine d’années, mariée à un splendide pompier JB qui fait fantasmer les femmes et ravit ses beaux-parents. Dans la première partie du roman le salon de coiffure est exploré avec les différentes interactions existantes. Un jour Clara coiffe un client qui oublie un livre sur le siège en partant, elle va le prendre avant de le lire. Elle ouvre le bouquin et plonge dans un univers romanesque jusqu’ici inconnu. Elle découvre ainsi un pan entier de la littérature qu’elle ne connaissait pas : Marcel Proust et sa description méticuleuse des salons parisiens. Cette lecture va révolutionner l’existence de Clara dont la vie de couple et sentimentale périclite. Elle ne se contente pas du tome trouvé elle va s’attaquer à l’intégralité du texte majeur de Proust. Le plaisir qu’elle éprouve à cette lecture est intense, elle en oublie ses malheurs personnels. Clara coiffe Claudie, anciennement Claude qui va l’inciter à vivre sa passion. C’est ainsi que la jeune femme s’inscrit à un festival de rue à Châlons où elle va proposer des lectures de Proust. L’audience est faible, cette première tentative sonne comme un échec et pourtant séparée de JB elle trouve un sens à sa vie grâce à la littérature. Dans l’épilogue de Clara lit Proust l’héroïne n'est plus dans la coiffure et elle revient avec son adolescente de fille sur les lieux où se révéla par l’intermédiaire d’un bouquin oublié son goût pour la lecture et en particulier l’œuvre proustienne. Ce personnage est touchant (par exemple quand elle croit que Céline est le prénom féminin d’une écrivaine), elle accède à un monde romanesque que son éducation ne lui avait pas permis de découvrir. L’auteur n’est pas hautain ou méprisant avec Clara qui trouve en Marcel un homme bien plus intéressant que son JB.

Clara lit Proust est un feel-good roman, indéniablement Stéphane Carlier parvient à charmer et à transmettre à travers sa protagoniste son propre goût pour La recherche du temps perdu de Marcel Proust.

Voilà, je vous ai donc parlé de Clara lit Proust de Stéphane Carlier paru aux éditions Gallimard.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article