Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

Trouver refuge

Le nouveau roman de Christophe Ono-dit-Bio qui retourne au mont Athos

Le nouveau roman de Christophe Ono-dit-Bio qui retourne au mont Athos

Aujourd’hui je vais évoquer Trouver refuge le nouveau roman méditerranéen de Christophe Ono-dit-Bio. Il est notamment l’auteur de Plonger et d’Interdit à toute femme et à toute femelle. Dans cet opus fictionnel il retourne au mont Athos où certains de ses personnages vont se cacher.

Ce roman est une dystopie qui se déroule en France après l’élection en 2027 d’un nouveau président qui se fait appeler Papa. Cet homme est au pouvoir depuis quelques mois au moment de l’intrigue et son projet politique consiste notamment à redorer les racines chrétiennes du pays et à mettre en exergue des valeurs traditionnalistes et natalistes. Cet autocrate célibataire vacille quand un philosophe prononce publiquement une phrase pleine de sous-entendu sur son passé. Ce trublion est Sacha, une ancienne connaissance d’Alex devenu Papa. Ensemble, dans leur jeunesse, ils ont baroudé, notamment en Égypte dans l’oasis de Siwa. Un secret les lie, un événement dramatique auquel ils ont été mêlés, le silence promis par Sacha alors semble remis en cause par cette ébauche de révélation. Au fil du roman leur jeunesse voyageuse revient en filigrane pour expliquer le présent. Accompagné de Mina sa femme et d’Irène leur fille Sacha décide de fuir et de s’éloigner de Paris et des menaces qu’il ressent. Ils partent en voiture vers la Grèce, leur objectif est le mont Athos et ses monastères hors du temps et de la civilisation contemporaine. Ce lieu est « un sanctuaire... Il lui en avait tellement parlé de ce territoire interdit aux femmes et aux femelles depuis le Moyen Âge et où elle était censée ne jamais pouvoir poser un pied : la Sainte Montagne, appelée aussi le mont Athos. Une presqu’île de trois cents kilomètres carrés, deux fois plus longue que large, cernée par les vagues de la Méditerranée et terminée par un promontoire coiffé de neige. Semés sur ses flancs et sa croupe, une vingtaine de monastères composaient un quasi-État uni autour de la règle de l’abaton, autrement dit du « lieu pur », « auquel on n’accède pas » ». Les interdictions s’imposent à eux, mais Sacha qui connait ce site est persuadé que ce sera leur refuge protecteur. Ils vont donc devoir user de subterfuge pour parvenir à leur fin. Le moine prêtre Syméon sera un allié fidèle et taciturne. Seul le père et sa fille qui se fait passer pour un garçonnet prénommé Irénée accèdent finalement à cet environnement clos, montagneux et naturel. Le mont Athos est un havre de discrétion et de paix, l’endroit idéal loin des réseaux et des téléphones intelligents pour se dissimuler. Sur place le père et la fille vont passer six jours intenses pendant lesquels ils échangent et apprennent l’un de l’autre. cela constitue un crescendo jusqu’au dénouement. Mina quant à elle repart à Paris avec en sa possession la clé USB censée contenir les révélations sur Papa. Il s’agit d’un roman écrit par Alex trois décennies avant et transmis à Sacha. Ce texte, dont Mina, réfugiée chez une étudiante lesbienne amie Oshun, n’a qu’une version tronquée est donc la bombe qui menace la quiétude du couple. Trouver refuge évoque le couple aimant et ses incertitudes, Mina pense à quitter Sacha, elle vit avec la jeune femme une sorte de passion éphémère. Le roman met également l’accent sur la relation tendre et touchante entre le père et sa fille. D’un côté la narration est celle de Mina, de l’autre en contrepoint Sacha avec à ses côtés Irénée/Irène raconte sa vision des choses.

Trouver refuge est un joli roman dans la veine des textes précédents de Christophe Ono-dit-Bio. Une certaine nostalgie des « humanités » est évoquée, l’auteur épris de culture hellénique multiplie références et citations. L’évolution sociétale présentée est inquiétante, les femmes sont menacées par le président, sa clique et ses soutiens. Une fois de plus l’auteur invite à découvrir l’inaccessible mont Athos avec ses secrets et ses religieux barbus vêtus de noir. L’évocation de la relation filiale est très touchante.

Voilà, je vous ai donc parlé de Trouver refuge de Christophe Ono-dit-Bio paru aux éditions Gallimard.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article