Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

La fabrique des jugements

Un essai sur les décisions de justice analysées sous l'aune de la science économique

Un essai sur les décisions de justice analysées sous l'aune de la science économique

Aujourd’hui je vais évoquer La fabrique des jugements essai stimulant d’Arnaud Philippe qui est économiste. Le sous-titre est Comment sont déterminées les sanctions pénales. Dans cet ouvrage le terrain de recherche et de mise en œuvre des théories économiques et statistiques développées par l’auteur est le monde judiciaire.

La fabrique des jugements est étayée sur des questions simples pour explorer la réalité de la justice pénale française. A délit équivalent, les peines prononcées sont-elles partout identiques ? Existe-t-il des facteurs aggravants comme l’origine ethnique, le genre ou la classe sociale ? Le contexte médiatique peut-il affecter les condamnations prononcées ? Le genre des juges modifie-t-il les peines moyennes infligées ? Ces interrogations sont au cœur de cet essai qui se base sur l’analyse comparative et statistiques de milliers de décisions de justice. La méthodologie employée peut dérouter, cet essai n’est pas celui d’un sociologue ou d’un anthropologue mais bien celui d’un économiste, des graphes, des chiffres et des courbes illustrent les propos. Cependant, force est de reconnaitre qu’il n’est nul besoin d’être féru d’économie pour être intéressé par le contenu de l’essai et l’approche didactique rend la lecture fluide. Dans les premiers chapitres Arnaud Philippe expose la réalité des lois et met en lumière la marge de manœuvre à disposition des magistrats par rapport au code civil qui encadre les peines encourues en fonction des délits commis. Il cherche à mettre en regard les propos politiques ou citoyens sur la justice et son laxisme supposé et la réalité des faits et des condamnations. Il regarde les effets des différentes lois en vigueur (par exemple les peines planchers) sur la modification attendue des sanctions. Force est de constater que les variations sont souvent mineures et peu directement liées aux évolutions législatives. Les juges (professionnels ou jurés désignés) disposent d’une certaine latitude mais travaillent à l’intérieur d’un cadre contraignant. Les différences d’appréciation entre ces deux catégories sont somme toute peu importantes. Toutes les analyses de données produites (à partir de sources comme le fichier du casier judiciaire) sont éclairantes. Des comparaisons avec d’autres systèmes (par exemple aux Etats-Unis) sont parfois nécessaires car certaines informations ne sont pas disponibles en France (interdiction légale de collecter certaines données). L’économiste démontre que les juges sont comme tout un chacun sous l’influence de biais et de normes qui peuvent affecter leurs jugements et les sanctions prononcées. Il démontre ainsi que les reportages télévisés diffusés la veille d’un jugement peuvent l’affecter mais cet effet ne perdure pas. Les juges restent des hommes et ils rendent leurs jugements à l’intérieur d’un dispositif cadré tout en gardant parfois de façon inconsciente une possibilité de moduler les peines prononcées.

La fabrique des jugements est un ouvrage passionnant qui permet au citoyen de mieux comprendre la réalité du fonctionnement du monde judiciaire. L’économiste ne porte pas de jugement, il déconstruit et analyse les faits avec distance et sans parti pris. Les conclusions peuvent dérouter mais témoignent d’une pérennité de la justice qui demeure autant que possible hermétique aux injonctions contradictoires portées par exemple lors de campagnes électorales. C’est un livre utile qui relativise la distance supposée entre les juges professionnels et les jurés.

Voilà, je vous ai donc parlé de La fabrique des jugements d’Arnaud Philippe paru aux éditions La Découverte.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Intéressant, surtout sur un sujet aussi opaque et nébuleux que la justice.<br /> Il serait pertinent de s'y intéresser. <br /> Merci pour ce partage.
Répondre