Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

Le dernier espadon

Un nouvel épisode des aventures de Blake et Mortimer

Un nouvel épisode des aventures de Blake et Mortimer

Aujourd’hui je vais évoquer Le dernier espadon nouvelle aventure dessinée de Blake et Mortimer. Cette bande dessinée met en scène les deux protagonistes qui lors de cet épisode vont recroiser le chemin du colonel Olrik en risquant leur vie pour éviter que l’avion amphibie ne tombe dans des mains ennemies et ne provoque une catastrophe.

Ce vingt-huitième tome constitue une suite du Secret de l’espadon mais peut se lire et s’apprécier indépendamment. L’intrigue se déroule au premier semestre 1948. La seconde guerre mondiale est terminée, la reconstruction est en marche. L’Angleterre n’a pas résolu tous ses problèmes avec son voisin irlandais, l’IRA est active et tente de fomenter des attentats contre la Couronne. Parmi les plans de ces terroristes soutenus par d’anciens nazis, le projet de bombarder Buckingham Palace le 21 mars (le lecteur apprendra que la date est choisie en raison de l’étiage maximal de la Tamise pour faire émerger l’espadon). A cette période les Anglais face à l’indépendance du Pakistan doivent évacuer une base secrète dans laquelle sont stockés les cinq exemplaires des espadons conçus par le professeur Mortimer. Lors de cette exfiltration, un premier attentat est déclenché provoquant quelques morts. Ce n’est que le début de ces aventures rocambolesques impliquant les services secrets britanniques. Le dernier espadon le SX2, met en scène les services du MI5 et MI6, Blake veut protéger son ami Mortimer mais il doit obéir à ses supérieurs. Il est confronté à un dilemme entre loyauté et amitié. Sous de fausses identités plusieurs personnages tentent de se glisser dans cette intrigue. Pour s’emparer de cet avion mono-pilote il faut que les commanditaires trouvent quelqu’un prêt à obéir aux donneurs d’ordre et capable de conduire l’engin. A l’exception de Blake et Mortimer, seuls trois ex pilotes ont survécu. Le lecteur sera surpris par le dénouement et l’évitement de la destruction du palais royal malgré le passage en piqué de l’espadon.

Le dernier espadon est une BD réussie, le scénario est haletant et le dessin expressif rappelle celui d’Edgar P. Jacobs le créateur de cette série. Chaque vignette est intéressante et contribue en quelques bulles à construire cette histoire fictive.

Voilà, je vous ai donc parlé du Dernier espadon de Jean Van Hamme, Teun Berserik et Peter Van Dongen paru aux éditions Dargaud

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article