Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

La muse rouge

Un polar situé à Paris en 1920

Un polar situé à Paris en 1920

Aujourd’hui je vais évoquer La muse rouge polar de Véronique de Haas. Ce premier roman a obtenu le prix du quai des orfèvres 2022.

L’intrigue se déroule en janvier 1920 à Paris. Le souvenir de la Grande Guerre est encore bien présent dans les têtes et dans la ville, le climat social est à l’insurrection et à la révolte des ouvriers avec quelques grèves larvées. Les anarchistes tentent d’exister. Dans un escalier de la capitale, le corps d’une prostituée est découvert, il finit à la fausse commune le sort de cette fille n’intéresse pas vraiment la police. Puis un diplomate chinois est retrouvé mort dans une maison close, le corps lézardé de plusieurs coups de couteau de boucher, dont un létal. L’inspecteur Victor Dessange accompagné de son acolyte Max qui travaillent à la brigade criminelle sont chargés de l’enquête. Les limiers vont établir le lien entre ce crime et d’autres commis à Paris et en Bretagne. Un cahier noir oublié probablement sur les lieux du crime par le bourreau oriente leur enquête. Mais, malgré les apparences, les coupables idéaux se révèlent innocents. Les policiers ne lâchent pas l’affaire, ils établissent des liens entre des personnages plus ou moins interlopes. Un homme multiplie les fausses identités, mais son portrait ne trompe pas, c’est probablement lui le tueur, mais les flics doivent remonter jusqu’au commanditaire. Au même moment un navire en partance de Bordeaux pour l’Afrique fait naufrage emporté par la tempête. Parmi les passagers étaient dissimulées des armes destinées à des mouvements rebelles contre le projet de ligne de chemin de fer au Congo. La muse rouge est une intrigue assez complexe et le récit est parfois un peu trop narratif et long à se mettre en place. Cependant ce polar historique est intéressant. Le lecteur découvre les prémisses des méthodes de la police scientifique, le cadre historique est important et bien documenté. Les personnages de prostituées, de prolétaires et de gamins des rues comme Pierrot sont attachants. Le langage employé par les protagonistes est souvent cru et argotique, l’auteur rend de façon très naturaliste l’ambiance des quartiers populaires et des lieux de débauche.

La muse rouge est une enquête sur fond de magouilles politiques, de trafic d’influence et de prédominance de l’esprit de colonisation. Le milieu de la prostitution et des pauvres hères du début de vingtième siècle après le traumatisme et les séquelles de la guerre est parfaitement bien rendu dans ces pages policières.

Voilà, je vous ai donc parlé de La muse rouge de Véronique de Haas paru aux éditions Fayard.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article