Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

Le passager sans visage

Le nouveau Beuglet, la suite du Dernier message

Le nouveau Beuglet, la suite du Dernier message

Aujourd’hui je vais évoquer Le passager sans visage nouveau thriller de Nicolas Beuglet. Ce roman constitue la suite du Dernier message avec plusieurs personnages récurrents dont Grace Campbell la protagoniste, jeune flic écossaise dépositaire d’un lourd secret personnel.

Dans le tome précédent, le lecteur était intrigué par la pièce secrète du domicile de la policière taciturne dans laquelle elle ne rentrait jamais. Dès le début du Passager sans visage Grace reçoit un message mystérieux, un petit bout de papier avec griffonnés deux lettres et un chiffre, SK2, et une incitation à chercher la vérité qui la ronge depuis des années. A ce moment : « alors que les spectres de ses angoisses flottaient de nouveau en elle, Grace sentit monter une urgence qu’elle n’avait pas éprouvée depuis des années. C’était le moment ou jamais de faire face à ses peurs pour espérer les anéantir une fois pour toutes. » Elle pousse la porte et pénètre dans ce lieu où sont stockés de vieux journaux. C’est sa propre histoire, partiellement amnésiée, que la jeune femme doit affronter. Dans son enfance elle a été kidnappée, violée et miraculeusement elle s’est échappée des griffes de ses bourreaux au bout de quelques semaines. Elle se souvient du regard d’un jeune garçon qui l’a aidée à se dissimuler dans le coffre d’une voiture et à fuir. Elle doit reconstituer son passé pour traquer les gens qui ont brisé son innocence et leur faire payer. Grace décrypte d’infimes indices qui tels les cailloux du Petit Poucet lui montrent un chemin. Elle va retrouver Lukas, qui vit reclus solitaire dans une forêt. Le thriller est centré sur des réseaux pédophiles actifs dont certains remontent au Moyen-Âge en Allemagne. Entre légendes, rumeurs et contes de fées, à Hamelin, Grace à partir de l’histoire du joueur de flûte et la mort tragique de dizaines d’enfants découvre l’indicible. Sur sa route les morts s’accumulent, elle est menacée. Elle retrouve le policier chargé d’enquêter sur sa disparition dans son enfance ; il est dans un asile : « un instant plus tard, bouillonnante, Grace se trouvait devant la chambre de Scott Dyce. Elle colla son oreille à la porte close, mais ne perçut aucun bruit. Ce même silence de mort qu’elle avait tant écouté lorsqu’elle guettait l’arrivée de son tortionnaire derrière la porte en métal de son horrible cellule. » La rencontre avec Grace sonne le tocsin pour lui mais il lui révèle de quoi continuer à creuser et démasquer les responsables. Grace est persuadée que son père puis en réalité sa mère l’ont livrée à ses ravisseurs en quête de chair fraiche. Son obstination à trouver la vérité est étayée sur sa propre souffrance. Elle est surprise de revoir Gabriel, un autre bourreau qu’elle avait cru mort. Elle doit lui faire confiance pour tenter de faire chuter l’organisation tentaculaire appelée Olympe. Elle embarque à bord d’un train où ont pris place des membres de ce groupe sous la houlette du Passager sans visage. Elle assiste à un discours où il dit : « la Terre nous appartient aujourd’hui, demain et au-delà. Nous sommes l’Olympe, nous sommes les dieux, c’est à nous de faire l’histoire du monde ! Ceux qui contrôlent la peur des gens deviennent les maîtres de leur âme. » Telle une agente secrète en mission elle affronte seule les difficultés de cette mission hors norme.

Le passager sans visage est un thriller haletant mais moins addictif que les autres ouvrages de Nicolas Beuglet. Une fois de plus il part de faits réels pour déployer son imagination débordante de romancier. Il traite d’un sujet délicat en s’appuyant sur des éléments documentés. Enfin les contes de fée déjà réputés pleins d’angoisse prennent ici une saveur encore plus maléfique.

Voilà, je vous ai donc parlé du Passager sans visage de Nicolas Beuglet paru aux éditions XO.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article