Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

Le prix du travail bien fait

Un essai sur travail et qualité

Un essai sur travail et qualité

Aujourd’hui je vais évoquer Le prix du travail bien fait essai écrit sous la direction d’Yves Clot. Les contributeurs sont Jean-Yves Bonnefond, Antoine Bonnemain et Mylène Zittoun, ils sont tous psychologues du travail et proposent les résultats de plusieurs enquêtes réalisées dans différents milieux professionnels. Le sous-titre de l’ouvrage est La coopération conflictuelle dans les organisations.

Le prix du travail bien fait commence par des perspectives théoriques et méthodologiques avant de rapporter les travaux menés par les auteurs sur trois sites. Ces recherches action ont été conduites à partir des années 2010 dans un Ehpad de Normandie, au service de gestion des ordures de la métropole de Lille et dans un atelier de l’usine Renault de Flins. Le choix de l’Ehpad est particulièrement intéressant car : « dans les Ehpad, le double effet de choix politiques anciens et de l’évolution démographique a fait de la prise en charge de la dépendance un enjeu public majeur. » Dans chacun des cas étudiés les psychologues sont appelés sur place pour travailler avec les salariés, les représentants du personnel et les cadres. Ils sont chargés d’analyser les situations de travail et de construire des propositions pour améliorer les résultats. Tout n’est pas aisément quantifiable, les interventions mises en place doivent susciter l’adhésion de chacun quel que soit son niveau au sein de l’organisation. La réflexion met en balance deux notions : la qualité du travail d’une part et la qualité de vie au travail d’autre part. Les auteurs précisent que : « la qualité de la vie au travail dépend de la qualité du travail tout court. » La QVT est une thématique dont les auteurs se méfient, ils montrent que cela se fait parfois au détriment du travail lui-même. Pour mettre en exergue les écarts entre le prescrit et le réel dans le domaine des tâches accomplies, ils proposent de filmer les travailleurs et de débriefer les séquences avec eux pour en tirer des enseignements. La méthode des chercheurs met l’accent sur l’importance et le besoin de conflit pour tirer profit des analyses. Ils précisent : « on vise un dialogue sur des résistances très ordinaires et tenaces du réel pour faire le tour de la question à la recherche des « angles morts » de chacun. » Il faut donc que toutes les parties-prenantes se plient à ce dialogue ; les représentants du personnel sont amenés vers un rôle différent de celui traditionnellement tenu. Les aides-soignantes de l’Ehpad constatent que par souci d’aller vite elles contribuent à la perte d’autonomie des personnes atteintes de démence en les aidant trop à enfiler leur gilet. Les éboueurs dans certains quartiers se garent là où ce n’est pas autorisé et dangereux pour pouvoir mieux vider les bennes. D’autres exemples montrent que l’organisation (hiérarchique) n’est pas toujours optimale pour obtenir un travail de qualité. Force est de constater qu’un travail bien fait est bon pour la santé et le moral. Dans le dernier chapitre du Prix du travail bien les auteurs prennent plusieurs exemples relatifs à la récente pandémie de Covid-19. Ils affirment qu’: « il y a maintenant un lien établi entre la dégradation de la qualité du travail – des produits fabriqués, des services rendus ou des soins prodigués –, les atteintes à la santé au travail et les dégâts de santé publique. » Leurs analyses à chaud sont intéressantes et étayent leurs propos issus des autres enquêtes. Ils précisent en conclusion que : « c’est encore la qualité du travail tout court qui constitue le meilleur trait d’union entre santé et efficacité, qualité des soins prodigués aux bénéficiaires, qualité des produits fabriqués et des services rendus. »

Voilà, je vous ai donc parlé du Prix du travail bien d’Yves Clot paru aux éditions La Découverte.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article