Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

L'heure des fous

Un polar dans Paris en surface et en profondeur

Un polar dans Paris en surface et en profondeur

Aujourd’hui je vais évoquer L'heure des fous polar parisien de Nicolas Lebel. Avec cette intrigue l’auteur explore le monde des déshérités qui menacent la capitale.

Le début de l’action se déroule dans le douzième arrondissement de Paris la mardi 9 septembre. Le corps d’un SDF est découvert sans vie sur les rails près de la gare de Lyon. Le commissariat local est chargé de l’enquête sous la houlette du capitaine Mehrlicht et de ses trois acolytes, Dossantos, Latour et Ménard. Ils se rendent sur place et recueillent les témoignages initiaux en vue d’identifier la victime. Un sans-abri qui est poignardé c’est censé être une histoire sans grand-intérêt, cela doit relever d’un règlement de compte entre miséreux. La première tâche des policiers consiste à identifier le corps. Rapidement grâce à l’intervention du légiste et aux interrogatoires conduits dans le voisinage ils découvrent qu’il s’agit en réalité d’un journaliste, Crémieux.  Quelques années auparavant il a enquêté sur le milieu des clodos. Dans la planque qu’il louait, les flics retrouvent des éléments de son nouveau reportage. Ils contactent sa femme qui reconnait le corps. Pendant ce temps l’appartement est mis à sac, les condés comprennent qu’ils sont sur une grosse affaire. Ce crime prend une autre dimension, le commissaire attend des résultats rapides, il doit rendre des comptes. L’équipe est à pied d’œuvre et rassemble en trois jours des éléments qui permettent de saisir l’implication de divers protagonistes. Les recherches les conduisent d’abord dans le bois de Vincennes au cœur de la Jungle un rassemblement caché de pauvres hères sous la coupe d’un leader charismatique. Les policiers investissent également la Sorbonne pour retracer le parcours d’un docteur en sociologie qui n’a jamais été recruté par la prestigieuse université mais qui semble avoir fréquenté la Jungle. Au troisième jour après une visite dans une musée où sont rassemblées de vieilles armes, les policiers suivent les égoutiers pour descendre dans les entrailles puantes et suintantes de la ville. Une menace d’explosion pèse sur les souterrains qui sillonnent le cœur de la métropole, les enquêteurs doivent agir rapidement. Les personnages de flics sont drôles, un peu cabossés et pas toujours parfaitement dans la légalité. Malgré leurs maladresses ils parviennent à élucider cette enquête qui les conduit au sein d’une Cour des miracles digne de l’imagination de Victor Hugo. L’intrigue est bien ficelée et les rebondissements nombreux. Les sonneries de téléphone du capitaine retentissent avec des extraits de dialogues de Michel Audiard loufoques. La gouaille évoque des titis parisiens avec leur argot et leurs codes.

L'heure des fous est un polar social halluciné et déjanté qui plonge dans les arcanes de la vie souterraine parisienne.

Voilà, je vous ai donc parlé de L'heure des fous de Nicolas Lebel paru aux éditions Le livre de poche.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article