Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

Sur les dents

Un bouquin décapant sur les dents

Un bouquin décapant sur les dents

Aujourd’hui je vais évoquer Sur les dents l’enquête surprenante d’Olivier Cyran. Cet ouvrage est sous-titré Ce qu’elles disent de nous et de la guerre sociale. Le panorama est à la fois historique et sociologique. L’auteur s’intéresse aussi bien à l’archéologie de dents millénaires retrouvées lors de fouilles qu’à la sociologie de la caste des dentistes et des dérives de cette profession huppée. La thèse sous-jacente est celle de l’existence d’un déterminisme social qui se niche jusqu’à l’intérieur des cavités buccales.

L’auteur commence par évoquer son propre rapport à la corporation des dentistes et son évitement constant en raison d’une stomatophobie résistante. A partir de quelques anecdotes personnelles il partage les rares séances de torture vécues sur le fauteuil incliné la bouche ouverte. Le livre est hétéroclite et présente de nombreux thèmes parfois un peu décousus. Il alterne les interviews, les faits documentés et la narration pure. Cependant, l’ouvrage est très digeste et fourmille d’informations intéressantes. Les nombreuses métaphores autour des dents sont utilisées par l’auteur. Il montre que les problèmes de dents sont relativement récents et la naissance de la corporation des dentistes et autres stomatologues dont les ancêtres sont les barbiers (avec le cliché des arracheurs de dents) date de quelques siècles seulement. Dans un lointain passé comme en témoigne l’archéologue Jean-Paul Demoule les humains ne souffraient pas autant de caries. Deux facteurs alimentaires principaux semblent à l’origine de cette hécatombe sanitaire : le blé et surtout le sucre. La démocratisation de l’accès au sucre (phénomène lié à l’esclavage) est corrélée à l’augmentation des problèmes de dents et de gencives. Ce produit doux au goût délicat est un véritable fléau pour la santé des dents. A travers le cas du roi Louis XIV et de ses soucis dentaires Olivier Cyran montre la naissance des soins et l’évolution des techniques. Les dentistes soulagent la douleur mais sont aussi les vecteurs pour la reconstruction des dents détruites ou cassées ; ils implantent des appareils, des couronnes et autres inlay. Le lien entre la situation économique des patients et la qualité des soins prodigués est une véritable problématique qui indique que les dents peuvent être vues comme marqueur social. La dentition des riches est plus brillante que celle des pauvres qui n’ont pas les moyens de se payer les soins nécessaires. Les exemples de vie détruites par l’absence de soin et l’empêchement induit de sourire ou d’aimer sont touchants. Olivier Cyran rencontre un dentiste hors norme (il le surnomme Paul Lafargue) qui témoigne contre les pratiques abusives et l’incompétence de certains praticiens. Le rôle de l’ordre du conseil national des dentistes est discuté. Il consacre un chapitre au scandale Dentexia dans lequel de nombreux patients attirés par un marketing puissant ont perdu de l’argent et surtout n’ont pas été soignés à la hauteur de leurs espérances. Il rencontre l’animateur du groupe de défense des victimes. Le journaliste dénonce le système de remboursement inéquitable des soins dentaires.

Sur les dents est un bouquin social dans lequel Olivier Cyran met en exergue l’importance des soins dentaires et l’inégalité dans cet accès. Il dénonce les tendances au low cost synonyme de piètre qualité de la prestation et d’injustice sociale.

Voilà, je vous ai donc parlé de Sur les dents d’Olivier Cyran paru aux éditions La Découverte.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article