Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

Autopsie des fantômes

Le nouvel essai de Philippe Charlier

Le nouvel essai de Philippe Charlier

Aujourd’hui je vais évoquer Autopsie des fantômes de Philippe Charlier. Cet essai est sous-titré Une histoire du surnaturel. L’auteur est médecin légiste, archéologue et anthropologue ; il est toujours à l’affût de nouvelles histoires étranges. Il a publié récemment Vaudou, l’homme la nature et les dieux dans lequel il raconte son initiation au Bénin. La mort sous différentes formes est au centre de ses recherches.

Avec Autopsie des fantômes Philippe Charlier s’intéresse à la mort mais pas directement aux cadavres. Il cherche à comprendre la naissance de la passion au XIXe siècle pour le spiritisme et la communication des vivants avec les morts. Comme toujours son approche est humaniste, il ne porte pas de jugement, il tente d’éclairer son sujet à partir de connaissances scientifiques. Il ne considère pas a priori comme farfelus ceux qui croient aux fantômes et établissent des contacts avec eux. Dans son enquête il explore des continents mystérieux et met en lumière des pratiques extralucides, il s’intéresse aux médiums. L’un des fondateurs est Allan Kardec dont la tombe est aujourd’hui encore objet de dévotion dans les allées du cimetière du Père Lachaise. Il a été tellement influent que le kardécisme fait encore florès au Brésil. Philippe Charlier étudie les archives, il se rend notamment à l’IMI (institut métapsychique international), il collationne des données scientifiques. Il met en exergue au fil des décennies le questionnement de la science vis-à-vis du spiritisme et de la métapsychique. Le cas de Victor Hugo lors de son exil à Jersey est emblématique. Le poète multiplie les séances, fait tourner les tables et dialogue avec sa défunte fille Léopoldine. Afin de capter les fantômes des enregistrements sonores et des photographies ont tenté de les fixer. L’intention était de matérialise l’immatériel. Ainsi les traces ectoplasmiques étaient censées témoigner de l’existence de fantômes. Souvent il est possible de déconstruire ces preuves et de douter de leur véracité. Mais l’intention de l’auteur n’est pas de nier la véracité des fantômes, il est trop familier avec la mort pour savoir que le décès n’est pas synonyme du néant, ceux qui restent continuent à dialoguer avec les disparus. Il présente un objet singulier, le ouija qui est une sorte de tablette sur laquelle est gravé un alphabet avec des chiffres qui facilite le dialogue avec les fantômes. Il en existe de différentes formes mais ils ont toujours cette même fonction de facilitation des échanges. Les châteaux hantés écossais sont légendaires pour la présence des fantômes, ils font partie de cette histoire du surnaturel. Les médiums sont des personnages fascinants, dont il est souvent difficile de démêler la véritable intuition de la volonté de tromperie ou de supercherie. En complément au texte Philippe Charlier propose une anthologie spirite ésotérique qu’il est parfois compliqué à comprendre.

Autopsie des fantômes est une promenade entre escroquerie et réalité mystérieuse. Force est de constater que malgré quelques mystifications des indices concordant laissent à penser que les morts demeurent présents et peuplent l’existence des vivants.

Voilà, je vous ai donc parlé d’Autopsie des fantômes de Philippe Charlier aux éditions Tallandier.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article