Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

France Inter une histoire de pouvoirs

Une enquête au coeur de France Inter et de son histoire

Une enquête au coeur de France Inter et de son histoire

Aujourd’hui je vais évoquer France Inter une histoire de pouvoirs enquête de Denis Maréchal. Le propos de cette synthèse est de présenter les principales étapes de l’histoire de cette chaine de radio de service public depuis sa création jusqu’à aujourd’hui. Le livre s’intéresse à la fois aux programmes, aux journalistes, aux animateurs-producteurs, aux techniciens et aux dirigeants.

Comme le titre l’indique France Inter une histoire de pouvoirs met l’accent sur le lien entre la radio, ses dirigeants successifs et le pouvoir. L’auteur précise : « en privilégiant une approche faisant la part belle à la biographie multiple, sous la forme d’une prosographie, nous proposons ainsi au lecteur un regard rétrospectif sur l’un des grands médias français du second XXe siècle. » Force est de constater qu’au fil des décennies le cordon avec le gouvernement s’est relâché et que l’indépendance s’est accrue. Cependant, durant la période gaulliste, la radio était aux ordres du pouvoir et cette image de subordination a longtemps perduré. Malgré les dénégations, les accusations d’inféodation sont récurrentes. Pourtant, la culture maison, qui est plus vaste que la seule Inter avec les autres antennes du groupe Radio France est revendicative et les mouvements de grèves sont nombreux dans l’histoire de la radio. L’auteur écrit : « à France Inter, la grève fait partie d’un rituel et participe pleinement du paysage sonore, elle scande son histoire. » L’essai a des allures de catalogue où sont inventoriées les émissions emblématiques, les journalistes présents sur les ondes, les producteurs et les réalisateurs. C’est en quelque sorte un riche générique, sans réel regard critique, ce n’est pas vraiment l’objet du livre. L’auteur fait quelques allusions à des événements scabreux ou des polémiques mais pour un auditeur régulier d’Inter l’ouvrage n’apporte pas de grande nouveauté. C’est toutefois une belle madeleine proustienne qui permet de se remémorer des moments, des souvenirs, des noms, des génériques. En quelques paragraphes les faits d’armes des personnages évoqués sont relatés. Ainsi trois grandes figures tutélaires, José Artur, Pierre Bouteiller et Jacques Chancel sont largement présents et incarnent une page mythique d’Inter. Les émissions culte comme L’oreille en coin, Le tribunal des flagrants délires, Le pop club, Le masque et la plume, Le jeu des mille euros, Le téléphone sonne sont analysées. La place de la musique et le type de musique mis en valeur à l’antenne sont souvent liés à la personnalité des directeurs des programmes et au respect des contraintes législatives. Il est intéressant au fil des grilles de programme successives de mesurer l’évolution sociétale en fonction de la place accordée aux différents sujets. La période récente a vu l’hégémonie de l’humour triompher. A d’autres époques ce sont les débats, les reportages, les correspondants à l’étranger, les émissions de bande, les émissions de réflexion, les concerts qui sont à l’honneur.

France Inter une histoire de pouvoirs est agréable à lire et évoque des multitudes de souvenirs au lecteur auditeur tout en mettant en exergue les principaux moments de l’histoire de la radio et en rendant hommage à toutes celles et ceux qui ont fait et font avec talent et passion cette chaine caractérisée par sa différence.

Voilà, je vous ai donc parlé de France Inter une histoire de pouvoirs de Denis Maréchal paru aux éditions INA.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article