Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

Databiographie

Une autobiographie originale de Charly Delwart

Une autobiographie originale de Charly Delwart

Aujourd’hui je vais évoquer Databiographie, l’autobiographie originale de Charly Delwart. Ce livre constitue un formidable et désopilant renouvèlement du genre de l’ego littérature. En effet, le récit de la vie de l’auteur est constitué de fragments successifs qui s’articulent autour de données statistiques, personnelles et générales, souvent farfelues et hilarantes. Il précise dans son intention que : « les données qui suivent sont donc celles de ma vie jusqu’à maintenant, certaines fondées sur une remémoration des événements qui l’ont composée, d’autres sur les études, recherches et statistiques disponibles. (…). Le bilan de ma personne à un instant t, une autobiographie en chiffres et graphiques. »

Cette Databiographie est composée de dix-huit parties et de plus d’une centaine de données numériques. Il est question de l’enfance, de la vie sociale, amicale et sentimentale, des voyages et du travail, de la maladie et de la santé, de la mort et de la naissance. Charly Delwart se raconte à partir de chiffres, de pourcentages et de ratios et non avec une narration linéaire de sa vie. Il part des données objectives et quantifiables, les assène et les commente. Cette base chiffrée est la porte d’entrée à l’exploration de son intimité. Il raconte des anecdotes ou des événements de sa vie privée. Il commence classiquement ainsi : « je suis né le 13 janvier 1975 à Bruxelles. En mai 2019, j’ai quarante-quatre ans, je vis à Paris, je suis en couple depuis dix-huit ans, j’ai trois enfants. Je suis écrivain et scénariste. Mon prénom est Charles-Emmanuel, mon prénom d’usage est Charly. » Ce quadra père de famille établit une multitude de datas le concernant, à la fois dans la sphère privée et dans le monde public. Certaines de ces données sont pertinentes pour mieux le connaitre, d’autres volontairement loufoques et décalées. L’auteur parvient avec talent et drôlerie à démontrer l’absurdité de chiffres dénués de sens et de mise en perspective. Mais il formule également quelques vérités telle que : « l’adolescence a ceci d’étrange qu’en pleine tentative d’affirmation de soi, on a pourtant un physique très ingrat ; un problème cutané ou sous-cutané peut altérer la crédibilité. » Le livre contient assez peu de textes, le principal de ces pages est composé de schémas, de diagrammes, d’histogrammes, de courbes et de représentations graphiques originales pour exposer le résultat de la quantification statistique de sa vie. A titre d’exemple l’un des chapitres s’intitule : « budget que j’ai consacré à la psychanalyse converti en mètres carrés ». Ceci permet la comparaison du prix de l’immobilier à Athènes, Paris, New-York ou Shanghai. Le rapport entre le montant d’une psychanalyse et celui de l’achat d’un appartement est a priorifarfelue. Cependant, la psychanalyse est un élément cardinal de la vie du romancier. En effet il explique qu’: « au plus fort de cette période, je suis devenu très dépendant du travail analytique, me rendant tous les jours chez mon analyste avant d’aller travailler. » Il faut laisser au lecteur le plaisir de tourner les pages à l’affût de chaque data alternativement sérieuse ou décalée, signifiante ou superflue. Les quelques paragraphes consacrés à l’évocation du 11 septembre 2001 sont émouvants.En conclusion de cette autobiographie l’auteur se demande en philosophant : « mais que vaut-il mieux : faire comme si on allait vivre vieux et mourir jeune, ou faire comme si on allait mourir jeune et vivre vieux ? » Cette introspection chiffrée et statistique outre son aspect romanesque est une voie originale pour se révéler au lecteur.

L’exercice littéraire de Databiographie est évidemment narcissique mais son originalité en fait sa force. Il est réjouissant d’assister à un renouvellement de ce genre littéraire ici sérieusement considéré avec distance et dérision.

Voilà, je vous ai donc parlé de Databiographie de Charly Delwart paru aux éditions Flammarion.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article