Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

Andrew est plus beau que toi

Andrew est plus beau que toi

Aujourd’hui je vais évoquer Andrew est plus beau que toi un objet littéraire original conçu par Arnaud Cathrine avec le support des images de The anonymous project. Dans son précédent ouvrage, J’entends des regards que vous croyez muets, il inventait des histoires volées à partir de l’observation attentive des passants qu’il croisait. Son nouvel opus s’appuie sur quatre-vingt-dix diapositives issues des archives constituées par The anonymous project. A partir de ces clichés imprimés dans le bouquin Arnaud Cathrine raconte sur plusieurs décennies l’histoire d’une famille américaine moyenne. Tout est inventé, tout est faux et pourtant tout est formidablement vrai.

Le texte et les photographies se répondent, ils entrent en résonnance permanente. Ce roman chronologique est un récit à deux voix, découpé en trois parties : enfance, adolescence et la vraie vie. Les deux enfants de la famille Tucker, Ryan et Andrew, sont les fils conducteurs de la narration. Leurs trajectoires de vie initialement très liées au sein de la famille, s’éloignent ensuite sans jamais se séparer totalement. Leur affection et leur tendresse sont immarcescibles. Ils grandissent dans la banlieue de Los Angeles dans les années 40. Leur mère, Ashley, est l’archétype de la femme au foyer, inféodée et soumise à Mason son époux. Ils se sont rencontrés avant que le jeune homme soit mobilisé lors de la seconde guerre mondiale. L’aîné de la fratrie, Ryan, est conçu avant le mariage des deux amants contraints par leur famille et la société à convoler en justes noces. L’époque et le milieu social ne sont pas favorables au divorce, alors, jusqu’à la mort du mari, sans réel amour, Ashley et Mason Tucker continuent à vivre ensemble. Ils ont un second fils, Andrew qui nait cinq ans après Ryan. Il adore son frère qui est son modèle. Les deux gamins fréquentent des camarades du même milieu petit bourgeois, ils s’amusent, insouciants de leur avenir. La Californie est une région ensoleillée et paradisiaque : les plages et les surfeurs sont en plein essor, les prémisses du mode de vie hippie et les contestataires marginaux sont en gestation. Ryan est attentif à son frère, c’est lui qui comprend le mieux Andrew. Il ne le jugera jamais, l’acceptera tel qu’il est, ne condamnera jamais sa préférence pour les garçons. D’ailleurs, il l’incite à partir à San Francisco, à quitter la famille pour être libre de vivre ses amours. Leurs parents, en revanche, et en particulier le père, n’acceptent pas l’homosexualité d’Andrew qui s’éloigne du cocon familial. Il rencontre Stephen avec lequel il vit un amour serein et passionné. Il sera une des premières victimes de l’épidémie de sida…

Andrew est plus beau que toi est un récit sensible et touchant. La sensualité chaleureuse des photographies rend compte des émotions et des sentiments des protagonistes. En racontant la vie fictionnelle de cette famille de la middle class américaine Arnaud Cathrine parvient en quelques mots à plonger le lecteur dans un monde daté et formidablement vivant. La Californie mythique est au cœur de ces vies singulières. L’auteur, mine de rien, dans cet exercice contraint laisse s’exprimer son imaginaire tout en retrouvant des thèmes qui lui sont chers. L’association de sa plume concise et précise et des diapositives lumineuses produit un formidable récit à dévorer.

Voilà, je vous ai donc parlé d’Andrew est plus beau que toi d’Arnaud Cathrine paru aux éditions Flammarion.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article