Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Culture tout azimut

Culture tout azimut

Ce blog Culture tout azimut vous propose des articles sur des livres récemment lus. Les lecteurs sont invités à partager leurs points de vue.

Les nouvelles enquêtes de M. Proust

Un roman pour découvrir Marcel Proust et ses facéties

Un roman pour découvrir Marcel Proust et ses facéties

« Longtemps je me suis couché de bonne heure », tante Léonie, Swann, M. de Charlus, Combray, Albertine, Balbec, Mme Verdurin, une madeleine, les insomnies, des phrases sans fin. A quoi tout cela vous fait-il penser ? Oui, à Marcel Proust et à son œuvre majeure A la recherche du temps perdu. Aujourd’hui, je vais évoquer deux romans de Pierre-Yves Leprince. Je vais surtout grâce à ces pastiches talentueux vous parler de Proust. J’ai lu la Recherche il y a quelques années. Cela prend du temps, pour lire, déguster et apprécier ces milliers de pages. Pour ceux qui ne connaissent pas, je préviens, il n’y a pas vraiment d’intrigue. Un narrateur, disons Marcel soi-même, raconte la société française bourgeoise du début du vingtième siècle et se met en scène. On pourrait être caricatural et dire que les différents tomes ne sont que des cancaneries, des commérages dignes de concierges chics. Certes et pourtant. Le style est impeccable. Et le tableau de la société est d’une précision d’entomologiste. Je l’avoue, après avoir lu la Recherche pendant des mois je trouvais tous les romans que je tentais de lire fades et sans intérêt. Il m’a fallu du temps pour reprendre goût à la littérature romanesque.

Les deux romans dont je vais vous parler s’intitulent Les enquêtes de M. Proust et Les nouvelles enquêtes de M. Proust. Ce sont les premiers de Pierre-Yves Leprince, auteur de plus de soixante dix ans qui a donc publié son premier roman il y a plus d’un an. Les deux tomes peuvent se lire indépendamment même s’ils constituent un tout cohérent.

Le principe des deux tomes proposés est celui de petites intrigues que le jeune narrateur aide M. Proust à résoudre. Leur rencontre a lieu à Versailles, Proust a perdu un carnet et Noël va l’aider à le retrouver. Début d’une relation amicale a priori improbable. Et pourtant, Proust, dont le goût pour les garçons est subtilement évoqué, va s’attacher au garçon et le revoir régulièrement. Entre eux une complicité sans ambiguïté se met en place. Ils vont résoudre des énigmes dont Proust est friand. D’ailleurs, l’écrivain se révèle un formidable détective, attentif au moindre détail. Pour le lecteur de ces histoires vraisemblablement apocryphes l’intérêt réside dans le portrait en creux qui est fait du romancier snobinard. Autant dire que c’est la facilité, pas besoin de lire de savantes biographies ou l’œuvre romanesque du génial auteur.

Noël publie à travers grâce à ces récits autobiographiques ses souvenirs ; en vieillard presque centenaire, il raconte sa rencontre avec ce monsieur frêle et fragile avec qui au début du vingtième siècle il a passé d’excellents moments.

Voilà, je vous ai donc parlé des Nouvelles enquêtes de M. Proust de Pierre-Yves Leprince paru chez Gallimard.

Un titre intitulé "Mademoiselle Albertine est partie"

C'est à Versailles qu'a lieu la rencontre et que ces enquêtes se déroulent

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article